Un avenir pour Pic Industrie ?

Un avenir pour Pic Industrie ?

Mardi 2 avril 2019, s’est tenue à Airaines, une visite de l’ancien site industriel « Pic Industrie » à destination des élus communautaires, et ce, afin de leur présenter l’état du site, de son environnement, et d’en avoir une meilleure perception pour envisager 3 scénarios de réhabilitation possible qui seront étudiés prochainement par un bureau d’études. Seront alors étudiés les risques sanitaires et le bilan coût/avantage.

En effet, des travaux et études, menés sur cette friche par la CC2SO et les services et agences de l’État, ont permis d’avoir une certaine connaissance du degré de pollution de ce bâtiment qui accueillait, jusqu’en 2009, une usine de fabrication de peinture. Consciente de l’opportunité offerte par l’emplacement et l’environnement de ce site, la CC2SO, aidée par les services de l’ADUGA (Agence de Développement et de d’Urbanisme du Grand Amiénois) a entamé une réflexion sur le devenir de ce grand espace de 4 ha situé à proximité de lieux très fréquentés par la population locale.

Après une présentation du site par François Rouillard, élu municipal et Vice-Président en charge de la Communication de la CC2SO, les élus ont été invités à s’exprimer et à travailler sur ce projet de réhabilitation qui devrait pouvoir accueillir à la fois, des artisans, du commerce, de l’habitat et différents services.

Rappel des travaux et études effectués depuis 2004 :

• 2005 : Diagnostic approfondi, évaluation détaillée des risques et hiérarchisation des tâches de réhabilitation
• 2006 : Travaux de dépollution sur 11 zones polluées, identifiées en 2005
• 2009 : Recensement des déchets dangereux et non-dangereux
• 2010 : Mise en sécurité du site; évacuation et élimination de déchets dangereux
• 2012 : Diagnostic approfondi du site – Prélèvements et analyse d’échantillon – Évaluation Quantitative des Risques Sanitaires
• 2018 : Études complémentaires: Investigation en eau souterraine et gaz de sol EQRS

Contactez-nous

N’hésitez pas à nous contacter pour plus d’informations.